Le blog Doxense

PME: Les oubliées du numérique ?

La France compte 3,8 millions de PME soit l’équivalent de 99,9 % de ses entreprises.
Fin 2017, seules 36 % d’entre elles avaient formalisé une stratégie numérique.

Mais aujourd’hui, la situation a changé. Face au big data et à la mondialisation des marchés, les PME n’ont d’autre choix que de tendre elles aussi vers la digitalisation, facteur de compétitivité et clé de leur survie.

À titre d’exemple, la digitalisation des notes de frais favorise un gain de temps de 70 % sur leur traitement et près de 10 000 euros d’économies par an dans le cas d’une société de 40 personnes soumettant chaque mois une note de frais de 150 euros en moyenne.

La consommation de papier a aussi des conséquences économiques : on estime qu’une PME d’une centaine de salariés dépense chaque année entre 10 000 et 25 000 euros uniquement pour sa consommation interne de papier et l’entretien du matériel. Au total,  les impressions inutiles (oubliées, jetées, perdues) représenteraient un coût de 300 millions d’euros d’après une estimation réalisé par le Syndicat National des supports d’Image et d’Information. Le papier est en effet le consommable de bureau le plus utilisé et représente environ 75% du poids des déchets de bureaux en France.

Travail collaboratif, partenariats, co-innovation… Désormais ouvertes sur le monde extérieur, les PME ont besoin d’outils.

Le savoir-faire made in France est reconnu aujourd’hui comme un gage de haute qualité (33 %), de design d’excellence (30 %), d’originalité et de prestige (20 %). Une image très positive qu’il faudra préserver en optant pour la transformation digitale !

Lire l’article sur ITespresso.fr 

Les commentaires sont fermés.